Les 4 clés du succès green IT

Qu’est-ce que le green IT ? Comment réussir à mettre en place une informatique écologique et durable au sein de son entreprise ? Arnaud Guillen, directeur commercial et marketing de la société Stimergy nous livre les étapes pour réussir à mette en place une green IT qui ait un réel impact.

Arnaud Guillen de Stimergy nous explique les impacts du green IT

Les bénéfices d’un green IT efficace et pertinent ne sont plus à démontrer. Grâce à Stimergy et sa chaudière numérique, une piscine municipale peut économiser jusqu’à 50 tonnes de CO2 par an ! Cela a été possible grâce à 4 choses que le green IT vient actionner :

  • un levier économique lié à la data
  • un pôle chaleur où l’on peut économiser de l’énergie, récupérer de la chaleur et rentrer dans un processus vertueux
  • un levier de valorisation RSE qui n’est pas des moindres
  • un levier sur l’aspect sécurité et localisation des données

Avant d’expliquer ces 4 clés du succès pour un green IT pertinent, regardons ce qu’est Stimergy.

À quoi ressemble une entreprise green IT comme Stimergy ?

Créée en 2013 par Christophe Perron, ingénieur centralien, Stimergy est une jeune entreprise innovante qui a développé une chaudière numérique. Placée dans une chaufferie, elle permet de fournir de la chaleur pour l’eau chaude sanitaire grâce à des serveurs informatiques qui sont immergés à l’intérieur.

C’est donc du data center éclaté en chaudières, en divers endroits. Cette chaudière numérique va avoir un nombre de serveurs informatiques qui permet de fournir jusqu’à 60 % des besoins en eau chaude sanitaire pour les bâtiments d’habitation. Pour les bâtiments techniques, les économies se retrouvent principalement dans les stades ou les piscines. Cela peut aller jusqu’à 30 % de l’eau chaude technique.

Il peut aussi y avoir une utilisation industrielle, lorsque l’on fournit de la chaleur pour les entreprises.

Le principe c’est donc de chauffer l’eau de la piscine grâce à la chaleur des data centers. Chez Stimergy, il y a 6 chaudières numériques qui fournissent 250 megawatt heure. Cela permet de couvrir jusqu’à 20 à 30 % des besoins en eau chaude de la piscine municipale de la Butte-aux-Cailles de Paris. Le reste est chauffé par le chauffage urbain.

Dans une piscine, l’eau est chauffée à 28°. Dans les bâtiments d’habitation, elle est préchauffée jusqu’à 45° avant d’aller dans un ballon de stockage qui permet de fournir le complément des 60°. Comme toutes les énergies renouvelables, Stimergy ne fournit pas l’ensemble de l’eau chaude sanitaire.

Voici le fonctionnement de la chaudière numérique : on immerge dans de l’huile des serveurs informatiques. Cette dernière sert à refroidir les serveurs et grâce à un jeu d’échangeur, on va fournir de la chaleur pour pouvoir chauffer l’eau chaude technique ou sanitaire en complément. On économise 50 tonnes de CO2 par an pour une piscine municipale, sans parler de la climatisation. Sans cette dernière c’est moins cher et plus écologique.

Bénéfice green It
Les bénéfices d’un green IT pour les entreprises

Stimergy est donc un fournisseur d’énergie, de stockage de données et de calculs informatiques. Nous sommes considérés par le Ministère comme une vraie énergie renouvelable. Si l’on compare aux autres énergies de ce type, comme le solaire ou la récupération des eaux usées, en terme de coûtes, c’est moins cher.

La philosophie de Stimergy, c’est le développement en Europe d’un maximum de mini data center éco-responsables qui vont pouvoir lier à la fois l’utilisation informatique et la valorisation de la chaleur.

C’est une double utilité sur un même site. Par exemple, dans un éco-quartier, les habitants de cet éco-quartier vont pouvoir utiliser l’offre informatique Stimergy lorsqu’ils utiliseront les bureaux. Pour un moindre coût, on peut reconnecter les locataires ou les propriétaires en informatique, tout en valorisant la chaleur produite et en fournissant la chaleur pour la piscine de l’éco-quartier, ou l’eau chaude sanitaire des bâtiments.

Quelles sont alors les 4 clés d’un succès green IT pour les entreprises ?

1. La récupération de chaleur et l’économie d’énergie

Le premier levier, c’est la chaleur. On peut fournir de la chaleur, en sachant que la facture de chaleur sera allégée.

À partir du moment où une entreprise, ou un bâtiment, utilise de l’énergie, une green IT peut fournir une chaleur constante puisque les serveurs tournent toute l’année. Cette chaleur n’est pas fixée au prix de l’énergie, ce qui fait que c’est moins cher que l’énergie payée par des entreprises ou des bâtiments. Cela peut aller jusqu’à 50 % de réduction de facture pour des logements sociaux, par exemple.

Plus il y a de bâtiments et de chaudières installées, plus la puissance sera importante, plus ça sera intéressant pour le client à la fin.

2. Les économies sur le stockage de données

Quand on héberge des données, il faut une puissance de calcul, une redondance, et une duplication des données pour sécuriser ça au maximum. Il y a surtout une économie à la clé de tout ça.

Cela provient notamment du fait qu’il n’y a pas de climatisation, c’est pour cela que Stimergy est 25 % moins cher qu’un data center classique. C’est une mini data center éco-responsable et green, avec des énergies renouvelables, ce qui veut dire que ça pollue beaucoup moins.

Les 2 leviers à actionner pour une green IT avec impact se trouvent donc sur le plan économique. Ici c’est la chaleur + la data qui permettent d’être compétitif.

3. La valorisation dans un rapport RSE

Il faut bien évidemment valoriser tout ça dans un rapport RSE, par exemple, en termes de gain d’énergies. Il n’y a plus de climatisation en jeu, donc il y a une économie d’énergie et un gain de CO2.

Si vous avez envie de savoir comment réussir votre stratégie RSE, Jean-Baptiste Cottenceau de Sustainable Metrics nous a livré ses 6 étapes clés pour y parvenir.

Plus le dispositif est important, plus le gain de CO2 est important aussi. Plus on produit de megawatt heure, plus le CO2 sera conséquent. Pour la valorisation énergétique, avec un bâtiment neuf, le bureau d’études va calculer l’enveloppe énergétique du bâtiment. Chez Stimergy, cela permet de valoriser ces megawatt heure jusqu’à 9 kilowatt heure par m2 par an sur l’enveloppe énergétique du bâtiment.

Réussir son green IT en valorisant les gains

4. La localisation des données

Le dernier levier, non négligeable, c’est que toutes les données sont localisées en France. L’intérêt de cette énergie, c’est de de pouvoir développer un maximum de mini data center éco-responsable green sur tout le territoire.

Chez Stimergy, les données ne sont jamais regroupées dans une même chaudière numérique, elles sont dupliquées dans 2 ou 3 chaudières numériques. Même s’il y a une panne, il n’y a pas de problème. Elles sont dans des endroits espacés, le client informatique ne perdra pas ses données.

Derrière la localisation des données, il y a un enjeu de sécurité. Aujourd’hui, on ne sait plus trop où elles sont localisées. Le data center peut être dans un pays, on ne sait pas trop où, et on n’a pas forcément la main dessus. C’est pour ça que certaines entreprises préfèrent avoir leurs données en France, plutôt qu’en Finlande ou au Pôle Nord.

Si vous souhaitez améliorer l’impact environnemental et humain de votre entreprise, alors nous vous proposons 16 enregistrements exclusifs de conférences du Sommet « Devenir une entreprise responsable » qui vous apprendront à donner de la valeur à votre entreprise, tout en accélérant sa transition écologique.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.