Comment avoir des financements d’entreprise grâce à sa RSE ?

Aujourd’hui, pourquoi est-ce une question importante de trouver des leviers avec la RSE (Responsabilité Sociale des Entreprises) pour accéder aux financements d’entreprise ?

Rencontre avec Anne Chanon, Directrice du Pôle Corporate du cabinet Ethifinance

Aujourd’hui, pourquoi est-ce une question importante de trouver des leviers avec la RSE (Responsabilité Sociale des Entreprises) pour accéder aux financements d’entreprise ?

C’est Anne Chanon, directrice du pôle Ethifinance, qui va nous expliquer comment trouver des financements pour sa société, surtout lorsqu’elle est dans une démarche de transition écologique. 

3 leviers clés sont primordiaux pour espérer toucher des financements liés à l’engagement des entreprises en RSE. Nous les développons un par un dans cet article :

  • la transparence qui permet la confiance
  • le rapprochement de votre business model et de votre capital RSE 
  • le top management et la direction doit savoir parler de RSE (responsabilité sociale et environnementale de l’entreprise)

Qu’est-ce qu’Ethifinance ? 

C’est une agence d’analyse et de conseils extra-financiers qui accompagne des entreprises dans leur démarche RSE. Ils travaillent avec les directeurs RSE ou bien les directions générales. Et de plus en plus de directeurs financiers.

Il y a une réelle prise de conscience que la RSE ouvre des perspectives en termes de financements.

Avoir une vraie démarche RSE permet d’obtenir et d’avoir accès à de nouveaux prêteurs, de nouveaux investisseurs, qui seront prêts à donner des financements à l’entreprise.

Depuis la crise de 2008-2009, il  y a eu une réelle accélération dans l’engagement des entreprises en RSE. L’ESG (Environnement Social Gouvernance) est apparue de plus en plus aux investisseurs comme une façon de maîtriser les risques sur leurs investissements. Cela est du au fait d’avoir une vision plus globale, sur la bonne gestion des entreprises.

Cela ne concerne pas que les grosses entreprises. Par exemple, une petite société immobilière avec environ 70 personnes qui veut procéder à une augmentation de capital va prendre contact avec des investisseurs. Les personnes qu’ils ont contacté, leur ont précisé que sans notation extra-financière, ils n’investiraient pas dans leur société. C’est une tendance de plus en plus forte.

Lorsque l’on fait attention au capital social, aux ressources humaines, au bon climat social dans une entreprise, c’est une façon de maîtriser les coûts. Cela implique moins de frais au niveau de l’absentéisme, le turn-over, le recrutement. C’est le marché de l’equity.

Il y a aussi le marché de la dette. Quand on regarde les prêts accordés par les banques, on voit que ce sont des financements qui vont être adossés à des projets verts. C’est relativement classique. Mais on voit aussi apparaître des crédits à impact, qui connaissent une forte progression. 

Qu’est-ce qu’un crédit à impact ? 

C’est un crédit pour lequel l’entreprise aura in fine des conditions préférentielles. Elle paiera moins d’intérêts si elle atteint des objectifs qui sont d’ordre de la RSE.  Son taux d’intérêt sera inférieur si elle atteint ses cibles.

Comment accéder à des financements d’entreprise grâce à sa RSE ? 

Anne Chanon explique les 3 leviers pour accéder à des financements d'entreprise grâce à sa RSE
Anne Chanon explique les 3 leviers pour accéder à des financements d’entreprise grâce à sa RSE

1. Transparence = confiance de la part des investisseurs qui vont financer

La transparence, c’est LA clé pour espérer avoir des financements pour son entreprise. 

Un investisseur a besoin de transparence. Si l’on ne peut pas noter grand chose sur l’entreprise, la première chose à noter c’est son niveau de transparence. 

Le contraire de la transparence, c’est l’opacité. Et qui dit opacité, dit méfiance et dit risque potentiel à la clé. 

Pour donner confiance, il faut répondre quand l’entreprise est sollicitée par une agence de notation extra-financière. Toutes ne le sont pas, mais quand ça arrive, il ne faut pas traiter la demande avec mépris.

90% des investisseurs sont intéressés par ces sujets là et utilisent les agences de notation financière comme data provider.

Si vous n’êtes pas notés, il faut vivement solliciter une notation de la part d’une agence. Les investisseurs ont besoin de savoir où vous vous situez en termes de maturité extra-financière.

Il faut être attentif à publier au-delà de ses notations, des KPI, des indicateurs de performance qui donnent des signaux clairs aux personnes qui vont investir dans votre entreprise. 

Aujourd’hui, par exemple, les investisseurs sont très positionnés sur la finance climat. Il est important de publier l’empreinte carbone de son activité. 

2. Faire le lien entre son business model et sa RSE pour avoir des financements d’entreprise

Ce ne sont pas deux choses séparées. Il faut être capable de nourrir ce que l’on appelle l’equity history, c’est l’histoire de vos valeurs. Il ne faut pas la fonder simplement sur des données financières. C’est bien d’expliquer comment, par exemple, le climat social ou l’attention portée à la sécurité des employés, nourrissent la valeur de l’entreprise.

C’est aussi de la création de valeur économique. Les investisseurs ont besoin de comprendre comment cela vient à l’appui de votre modèle économique.

Il faut faire le lien entre tout ce qu’une entreprise peut faire en matière de politique santé, en matière de politique sécurité ou d’ergonomie, de bien-être au travail de ses salariés. Cela se rajoute au fait de ne pas avoir trop de turn-over, de ne pas voir d’absentéisme. Ce sont des choses qui parlent aux investisseurs.

3. Le top management et la direction doivent savoir parler de RSE

Le 3e point clé pour qu’une entreprise touche des financements liés à son engagement en RSE, c’est que les têtes de l’entreprise, le PDG et le directeur financier au premier chef, sachent parler de ces sujets RSE.

Souvent on délègue au directeur, ou au responsable de la RSE et les directeurs financiers ne sont pas à l’aise, car ce n’est pas leur domaine. 

Or, les investisseurs aiment avoir les décideurs en face d’eux. Avoir une direction financière, ou une direction générale qui porte pleinement ce sujet de la RSE, c’est un argument supplémentaire pour convaincre. Les investisseurs voient que c’est complètement intégré dans le business model de l’entreprise.

C’est un signal vertueux qui indique que ce sont des choses maîtrisées dans l’entreprise.

Anne Chanon nous explique les bénéfices d'une stratégie RSE pour accéder à des financements
Les bénéfices d’une stratégie RSE pour accéder à des financements

Quels sont les bénéfices autres, ou indirects, liés à ces démarches ?

La première bénéficiaire, ça va être la transition écologique, qui va recevoir plus de fonds.

Ensuite, pour les investisseurs ou les emprunteurs, ils vont y trouver plus de sécurité car c’est une façon de mieux maîtriser des risques fondamentaux de l’entreprise. C’est un enjeu important. Les entreprises doivent rendre compte de leur RSE à leurs parties prenantes.

La RSE fait partie des critères de sélection des investissements ou des banques pour des prêts.

L’entreprise a aussi plusieurs bénéfices à en tirer. Bien évidemment, il y a l’accès à des financements, qui se font parfois à des conditions préférentielles, comme avec les crédits à impact. Si l’entreprise est engagée sur un certain nombre de cibles extra-financières et qu’elles sont atteintes, les intérêts diminuent. 

Plus une entreprise est engagée dans une démarche, plus elle peut avoir un tarif préférentiel. 

Sur la question de l’equity, il y a de nombreux bénéfices. Les investisseurs sont plus partenariaux et s’engagent sur le long terme en comparaison avec les investisseurs conventionnels qui travaillent sur du moyen terme. Le premier ne va pas partir dès qu’il y a un petit coup de mou dans les résultats trimestriels.

Un autre bénéfice c’est l’image envoyée sur les marchés financiers. Les entreprises communiquent quand elles obtiennent des crédits à impacts car cela envoie un message au marché, un signal de confiance.

Quand on est une entreprise qui s’engage sur des cibles extra-financières, on se retrouve face à des prêteurs et des établissements bancaires qui vont faire confiance sur des engagements et donner des prêts sur 3 à 5 ans.

C’est un signe de crédibilité et d’engagement à long terme.

C’est un marqueur fort d’avoir son capital présenté à des investisseurs ISR (Investisseur Socialement Responsable).

Envie d’en savoir plus sur la manière de réussir sa stratégie RSE ? Bio-entrepreneur est parti à la rencontre de Jean-Baptiste Cottenceau, directeur général du Cabinet Sustainable Metrics. Il nous livre 6 étapes pour réussir sa stratégie RSE.

Vous avez envie d’améliorer l’impact positif de votre entreprise ? Bio-entrepreneur vous donne accès à 16 enregistrements de conférences d’experts en création de valeur grâce à la transition écologique exclusifs ! Vous y apprendrez les grands principes de création de valeur entreprise par cette transition pour y retrouver du sens.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.