Communication responsable : les 4 clés du succès

Qu’est-ce qu’une communication responsable ? Pour Gildas Bonnel, président de l’agence Sidièse, spécialisée sur la question depuis sa création en 2015, c’est avant tout une réflexion sur la manière d’aider les entreprises à suivre le mouvement de la transition.

Pour cela, il s’agit de comprendre le comportement des consommateurs, les nouveaux usages, les nouvelles offres pour répondre au mieux aux attentes de son public.

Gildas Bonnel nous livre les 4 clés pour réussir à diffuser ses messages de manière responsable.  

1. Écouter son marché et répondre aux attentes des publics : l’enjeu majeur d’une communication responsable

La première question à se poser c’est : est-ce que vous répondez aux attentes des personnes dans votre secteur ? 

Ces trente ou quarante dernières années, la communication était assez simple. On faisait une belle image du produit avec une mise en scène flatteuse, on y mettait un message percutant avant de le diffuser partout. Ensuite on attendait les résultats en regardant les ventes ou la croissance de l’entreprise. 

Aujourd’hui la communication a changé car il y a beaucoup plus de méfiance et de suspicion de la part des publics. Le client doute quant à la véracité des propos de l’entreprise sur son produit. 

Cela induit un renversement dans la manière de communiquer. Il ne s’agit plus de parler exclusivement du produit, mais de communiquer sur des sujets qui intéressent les clients, le secteur d’activité de l’entreprise, et plus largement, la société. Il faut présenter son offre en montrant ce qu’elle apporte sur un sujet donné.

La communication responsable c’est avant tout réfléchir à une offre qui prenne en compte les clients, les prospects, les collaborateurs et même les associations environnementales ou sociétales. Il ne s’agit plus de parler seulement des fonctionnalités de son produit.

La vraie question à se poser pour un marketing responsable c’est : qu’est-ce qu’on attend de nous ? 

2.  Co-construire son offre avec les parties prenantes

Pour réussir le premier point, il ne faut pas construire son offre seul. Il est impératif de demander l’avis des personnes extérieures car la vérité ne vient pas uniquement de la personne qui conçoit, produit et développe l’offre.

De plus, en mettant en relation un client avec un expert, vous allez voir que le langage utilisé n’est pas le même. Ces messages co-conçus sont plus faciles à entendre et à comprendre. 

Qu'est-ce qu'une communication responsable ? Gildas Bonnel livre ses 4 étapes clés dans un entretien avec Thomas  Béguin
Rencontre avec Gildas Bonnel, de l’agence Sidièse.

3. Être sincère et transparent sur son message 

75% des français ne croient pas les discours des entreprises.

Il est donc nécessaire d’être sincère et de dire les choses. Aujourd’hui tout peut être vérifié en allant sur les réseaux sociaux, les forums. Les avis et les informations sont nombreuses. 

Avoir une communication responsable c’est accepter d’être transparent sur son processus. Par exemple, il ne faut pas hésiter à parler des points à améliorer. Cela permet d’ouvrir la communication avec les publics. Les clients se sentent considérés et comprennent qu’on n’essaye pas de les duper. Cela permet de renouer la confiance et de créer une vraie relation.

4. Réfléchir à la diffusion de son message 

La diffusion de son message est importante. Pour être dans cette idée de discussion ouverte, on peut organiser des forums, des observatoires, des concours de sorte à avoir des retours sur notre offre. Avoir les critiques des clients, des prospects est nécessaire pour répondre à leurs attentes. Cela donne aussi beaucoup d’idées et d’innovations. Il ne faut pas avoir peur de la critique.

Quels sont les bénéfices d’une communication responsable ? 

Les bénéfices les plus importants sont  les futurs collaborateurs de ces entreprises. Les jeunes d’aujourd’hui choisissent réellement une  boîte qui a du sens à leurs yeux. La manière dont elle considère les publics et son activité sont de réelles raisons pour eux de s’engager aux côtés de ce type de société. C’est générationnel. 

La deuxième chose, c’est l’innovation. Lorsqu’on fait venir des prospects et des clients potentiels pour réfléchir sur sa communication, on signe des contrats plus longs et durables puisque l’attente réelle du client est au centre. La mission est réussie : l’offre que vous avez créée correspond réellement aux besoins du marché. 

La communication responsable peut notamment faire partie de la stratégie RSE d’une entreprise. Bio-entrepreneur vous livre d’ailleurs les 6 étapes clés pour réussir sa démarche Responsabilité Sociétale des Entreprises.

Si vous souhaitez en savoir plus sur la communication responsable, vous pouvez également contacter Gildas Bonnel et l’agence Sidièse.

Vous avez envie de savoir comment améliorer l’impact positif de votre entreprise ? Cliquez ICI pour avoir accès à 16 enregistrements inédits ! Vous apprendrez les techniques pour donner de la valeur et du sens à votre entreprise.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.