Finances responsables : comment engager mon entreprise ?

Les finances responsables : où, qui, comment et pourquoi ? Quoique sur le pourquoi, pas besoin de vous faire un dessin. Pas toujours évident de trouver de quoi financer votre projet d’entreprise.

Pas facile non plus de placer son argent au service de la société ou au bénéfice de la nature. Tout en générant du cash pour continuer à développer votre entreprise.

Pourtant vous avez des idées, ou un projet d’entreprise que vous brûlez de développer pour apporter de la valeur à ce qui vous entoure et pas seulement de la valeur en bénéfice ou en EBITDA.

Oui, il devrait être possible de faire travailler votre argent pendant que vous développer vos produits ou services éthiques. Ainsi vous pourriez avoir un impact « double » avec les même moyens.

Dans cet article, nous allons voir les différentes solutions à mettre en place dans votre business pour « moraliser votre capital financier » (même petit).

Et retrouvez en fin d’article les 4 types d’actions à mettre en place dans votre entreprise pour avoir le maximum d’impact à moindre coût (voire à coût zéro)

Puisque vous êtes Bio Entrepreneur, autant mettre le paquet ! 🙂

Les finances responsables pour VOTRE entreprise

Finances responsables : les solutions à mettre en place dans votre entreprise sont là ! Et elles devraient se développer.

Finances responsables et durables

Finances responsables et durables

L’offre de finances responsables se développe. Si, elle existe bien, même si elle devrait faire des bons dans les années qui viennent.

La demande est bien là et elle ne va faire que croitre, alors mécaniquement, ça devrait arriver tôt ou tard…

L’offre existante peut vous permettre de mettre votre argent à l’abri, c’est à dire de « moraliser » tout ou partie de votre capital, au service de l’économie sociale, solidaire ou du « green business ».

Sachant que même une partie, c’est bien mieux que rien.

Elle peut aussi vous permettre l’accès au crédit, si votre business est au service des hommes ou au service de la vie sur cette terre.

Finances responsables : les principaux acteurs privés

Alors voici quelques institutions incontournables, dont vous pourriez bien avoir besoin pour améliorer l’impact de votre affaire sur son environnement (humains et nature) sur sa partie financière. Et clairement, elle n’est pas des moindres dans la bataille que nous livrons ici.

La NEF est une coopérative financière qui offre des solutions d’épargne et de crédit orientées vers des projets ayant une utilité sociale, écologique et/ou culturelle. Mais jusqu’ici la NEF n’est pas au niveau de service d’une banque classique. Il est pratiquement impossible d’y ouvrir un compte pro. Sauf si vous prenez un crédit chez eux ce qui est encore en cumulé très restrictif.

Triodosbank finance l’économie durable depuis 1980. C’est une banque néerlandaise où vous pouvez ouvrir un compte d’épargne (pour le moment). Vous pourrez aussi y faire financer vos projets et faire une demande de crédit si votre projet correspond à leurs critères Eco-responsables.

Triodosbank (voir la vidéo plus bas), c’est aussi la première entreprise étrangère dont je vous parle sur le blog. Il y en aura beaucoup d’autres sans aucun doute, surtout si elle peuvent vous aider à développer votre propre projet de Bio Entrepreneur. D’ailleurs si vous en connaissez d’autres sur ce registre, je vous invite à les mentionner dans les commentaires plus bas 🙂

Garrigue est une société de capital risque solidaire, dont la mission est le financement des entreprises socialement innovantes, respectueuses de l’humain et de son environnement. Ok pour financer un projet, si vous en avez un bien monté.

Club Cigales est le Club d’Investisseurs pour une Gestion Alternative et Locale de l’Epargne Solidaire. Si votre business tient la route et si vous avez besoin d’un Crédit, n’oubliez pas d’aller frapper à cette porte.

Finansol est une association chargée d’attribuer son label (reconnu) via son Comité. Elle a mis en place un processus de labellisation et de contrôle rigoureux pour faire de ce label un outil reconnu (par exemple par la Fondation Nicolas Hulot).

Donc, si vous vous lancez dans un business avec une offre de finance responsable, vous pourriez avoir besoin de faire labelliser votre affaire par Finansol. Et oui, alors tant qu’à faire, mettez le paquet ! 🙂

Comptes Nickel est un nouvel entrant (c’est rare). Côté éthique, Comptes Nickel élimine une grande partie des frais bancaires d’une banque classique (20 euros par an de frais) en garantissant notamment le zéro découvert… Donc plus d’agios, pas de pénalités, le compte ne passe JAMAIS au dessous du zéro justement. On peut y ouvrir un compte pro, uniquement pour les micro entreprises (pour l’instant) et bien sûr un compte pro. Autre côté éthique, toute personne, même interdite bancaire par la banque de France peut y ouvrir un compte. Depuis leurs ouvertures (en bureau de tabac), cette banque en fait un (un tabac). Au delà de ça, rien à signaler, pas d’investissement particulier côté green business ou projets éthiques ou Eco-responsables.

Les acteurs associatifs : un secteur à ne pas sous-estimer !

Il reste un type d’acteurs très important pour « moraliser tout ou partie de votre capital ». Il s’agit du monde associatif très engagé sur toutes les grandes causes éthiques et environnementales.

Je pense par exemple aux ONG pour celles qui ont une action très nette et mettent en place des actions concrètes vers un monde plus éthique ou plus propre, ou encore des actions humanitaires.

Il y a au moins 2 avantages pour vous à faire un pas dans l’associatif par votre entreprise, c’est à dire, soit à faire un don, soit à devenir adhérent ou à mettre un partenariat en place : avoir une action positive sur l’environnement et ou les personnes grâce à votre activité, avoir la possibilité de défiscaliser cet investissement (voir plus bas).

Mais vous pourrez aussi communiquer dessus auprès de vos clients, partenaires, fournisseurs et ainsi affirmer votre positionnement de Bio Entrepreneur.

Quelques exemples :

  • Planète urgence :vous permet de planter des arbres dans plusieurs pays (au choix) pour 1 euro = 1 arbre. Autrement sit, ça ne coûte pas cher et c’est facile à mettre en place (il suffit de quelques minutes). Imaginez, pour 1000 euros, vous pouvez faire planter 1000 arbres, une petite forêt !
  • Congé solidaire : le congé solidaire proposé par Planète Urgence est génial. il permet à vous même ou à vos employés de partir en mission humanitaire ou environnementale dans plusieurs dizaines de pays selon vos aspiration s et vos compétences. Le coût est faible pour votre entreprise et defiscalisable. Avec ça vous pouvez soutenir un ou plusieurs projets selon vos valeurs et il y a le choix vu le nombre de missions possibles.
  • My positive Impact : de Nicolas Hulot, ce dispositif vous permet de soutenir ses partenaires entreprises qui luttent activement par leurs innovation contre le réchauffement climatique. Vous pouvez participer en finançant ou en relayant les liens du dispositif sur votre mailing listes ou encore mieux, les deux !
  • Sea Shepherd : du capitaine Paul Watson, protège les océans et les espèces marines en voie d’extinction dans des actions tout aussi musclées que spectaculaires. Là toute une série d’actions sont possibles au service de la protection des océans et je vous recommande cette organisation plus qu’utile pour nos combats.
  • Green Peace : l’ONG est connue de tous et vous permet de participer à ses nombreux projets par dons en général ou en finançant des projets précis.

Bref, vous l’aurez compris, il y a des tas de projets intéressants à soutenir avec ces associations et ONG qui sont d’ailleurs très nombreuses. Il n’y a que l’embarras du choix !

L’avantage fiscal, si vous mettez la main au porte monnaies, vos dons sont défiscalisés à hauteur de 66% déductibles de vos impôts (en France). Autrement dit un don de 100% ne vous coûte que 34 euros, un don de 1000 euros ne coûte que 340… etc !

Finances responsables – 4 pistes concrètes et complémentaires

Pour passer à l’action pour vous et votre entreprise dans les finances responsables

Avec ces acteurs (les principaux), on a passé en revue plusieurs manières de placer votre argent de manière éthique ou Eco-responsable.

Les voici en résumé : 4 actions complémentaires à mettre en place rapidement !

  1. Ouvrir un compte pro Eco-responsable ou éthique : c’est la meilleure manière de faire travailler votre argent pendant que vous travaillez ailleurs, sur vos produits ou services éthiques par exemple. Et ça c’est top, puisque ça vous permet de démultiplier votre impact simplement.
  2. Epargner éthique : placer une partie de votre argent auprès d’une banque éthique permet de mettre au moins une partie de votre capital au service de la bonne cause. Bien sûr les rendements  et taux sont à étudier au cas par cas auprès des organismes cités plus haut.
  3. Investir dans une ONG ou dans l’associatif : vos dons sont déductibles des impôts à 66%. Et vous pouvez allez beaucoup plus loin si le coeur vous en dit, en faisant la promotion de leurs actions, en récoltant des fonds, en participant à leurs missions (vous ou vos employés), en plantant des arbres ou en luttant contre le réchauffement climatique pour compenser vos émissions carbones.
  4. Obtenir un financement : si votre projet éthique ou eco responsable est à la fois ambitieux (selon les banques) et à un stade avancé, alors vous pouvez avoir recours à ces organismes pour financer tout ou partie de votre projet. Certaines banques comme nous l’avons vu sont spécialisées dans le financement de tels projets.

Bref, nous venons de voir que même dans un monde très imparfait il existe DES TAS de solutions à portée de main, où que vous soyez.

Si vous ne faire rien aujourd’hui en la matière, le mieux est de commencer… quelque part, par le début en choisissant l’une de ces solutions (faites le maintenant).

Si vous avez déjà une action ou deux en place, et bien allez y un peu plus et complétez la gamme de vos actions pour rendre encore plus utile votre capital (quel qu’il soit).

Et pourquoi ne pas mettre en place un panel de ces solutions que vous pourrez valoriser auprès de vos clients qui j’en suis sûr, seront sensibles à votre engagement, du moment qu’il soit sincère !!

Crédit photo : Daniel Rocal

Et vous, avez-vous fait le pas sur l’un de ces point ou sur un autre ? Partagez votre expérience ci-dessous 🙂

2 Commentaires

  1. Pin-up Bio

    Super enfin du concret merciiii ! Je vais mettre mon épargne chez triodos et après mon compte courant à la NEF. Sinon je fais déjà des dons à Greenpeace qui au passage utilise stripe pour ses dons 😉

    Réponse
    • Thomas Béguin

      Hey, c’est le 1er commentaire depuis la naissance du blog et par Pin-up Bio ! Pas mal pour un début 😉
      Oui, Greenpeace est à la pointe des technologies du web et plutôt en avance sur la plupart des grandes ONG qui ont un vrai poids et impact positif sur les grandes causes environnementales.

      Il y a d’ailleurs peut être un créneau à exploiter pour conseiller et accompagner ces ONG à accroitre leur impact sur la toile. Je pense en particulier aux techniques d’E-marketing US, au story telling et au copy writting qui pourraient faire beaucoup de bien à certaines d’entre eux, améliorant ainsi leur impact à transformer notre monde en quelques chose de meilleur… 🙂
      Je pense aussi aux techniques de développement de produits et service à plus haute valeur ajoutée (pour l’adhérent ou l’utilisateur ou le partenaire de ces ONG).

      Bref, les gisements d’amélioration sont multiples. Et en passant le ou les prestataires qui pourraient offrir ce genre de service aux ONG (sous forme de mécénat de compétence ou rémunéré normalement) serait 100% Bio Entrepreneur 🙂 🙂

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.